Ils ont demandé que le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe (CD&V), examine les possibilités juridiques de le faire. En toile de fond de ce regain de préoccupation à l'égard de ces véhicules plutôt en vogue au cours des dernières années: l'accident qui a coûté la vie à une fillette âgée de 5 ans, renversée samedi par un véhicule de ce type à Tronchiennes (Drongen), en région gantoise. La fillette était décédée sur le coup. "Ces monstres à quatre roues ne sont pas adaptés à nos routes, on en voit les conséquences. Ils sont très polluants, réduisent la visibilité des usagers qui les suivent et ne laissent pas la moindre chance de s'en sortir aux piétons et aux cyclistes en cas de collision", ont commenté mardi les deux députés socialistes flamands.

LeVif.be, avec Belga

Ils ont demandé que le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe (CD&V), examine les possibilités juridiques de le faire. En toile de fond de ce regain de préoccupation à l'égard de ces véhicules plutôt en vogue au cours des dernières années: l'accident qui a coûté la vie à une fillette âgée de 5 ans, renversée samedi par un véhicule de ce type à Tronchiennes (Drongen), en région gantoise. La fillette était décédée sur le coup. "Ces monstres à quatre roues ne sont pas adaptés à nos routes, on en voit les conséquences. Ils sont très polluants, réduisent la visibilité des usagers qui les suivent et ne laissent pas la moindre chance de s'en sortir aux piétons et aux cyclistes en cas de collision", ont commenté mardi les deux députés socialistes flamands. LeVif.be, avec Belga