L'accord avec le PS est finalisé et le feu vert a été donné pour entamer le déménagement. Le sp.a occupera deux étages du bâtiment. Les pourparlers avaient été dévoilés en février dans la presse. C'est en 2000, après une défaite électorale qui lancera le signal de la transformation du SP en sp.a, que les socialistes flamands avaient quitté le boulevard de l'Empereur pour s'installer près de la Grand-Place, rue du Marché aux Herbes, au-dessus de la galerie Agora. Ils souhaitaient depuis plusieurs mois quitter ces locaux onéreux. Ce déménagement, commente-t-on au sp.a, doit aussi être vu comme un signe du "vent nouveau" que le jeune président du sp.a Conner Rousseau (27 ans) s'efforce de faire souffler dans le parti. Il y verrait un nouveau départ, grâce notamment à un nouvel environnement devant créer l'atmosphère d'une start-up, avec des espaces adaptés au 21e siècle qui prennent mieux en considération le bien-être au travail. M. Rousseau mène depuis plusieurs semaines, avec son homologue du PS Paul Magnette, des rencontres avec les huit autres formations politiques associées aux pouvoirs spéciaux, sur un certain nombre de sujets déterminants pour la confection d'une éventuelle majorité fédérale et d'un plan de relance. Actuellement suspendus, ces entretiens reprendront la semaine du 15 juin. Un rapport sera bouclé dans la foulée. (Belga)

L'accord avec le PS est finalisé et le feu vert a été donné pour entamer le déménagement. Le sp.a occupera deux étages du bâtiment. Les pourparlers avaient été dévoilés en février dans la presse. C'est en 2000, après une défaite électorale qui lancera le signal de la transformation du SP en sp.a, que les socialistes flamands avaient quitté le boulevard de l'Empereur pour s'installer près de la Grand-Place, rue du Marché aux Herbes, au-dessus de la galerie Agora. Ils souhaitaient depuis plusieurs mois quitter ces locaux onéreux. Ce déménagement, commente-t-on au sp.a, doit aussi être vu comme un signe du "vent nouveau" que le jeune président du sp.a Conner Rousseau (27 ans) s'efforce de faire souffler dans le parti. Il y verrait un nouveau départ, grâce notamment à un nouvel environnement devant créer l'atmosphère d'une start-up, avec des espaces adaptés au 21e siècle qui prennent mieux en considération le bien-être au travail. M. Rousseau mène depuis plusieurs semaines, avec son homologue du PS Paul Magnette, des rencontres avec les huit autres formations politiques associées aux pouvoirs spéciaux, sur un certain nombre de sujets déterminants pour la confection d'une éventuelle majorité fédérale et d'un plan de relance. Actuellement suspendus, ces entretiens reprendront la semaine du 15 juin. Un rapport sera bouclé dans la foulée. (Belga)