Les députés sp.a David Geerts et Meryame Kitir souhaitent prolonger le congé de deuil existant pour les employés. À l'heure actuelle, ces derniers ont droit à deux ou trois jours (en fonction du degré de parenté avec la personne décédée). Les socialistes proposent de prolonger ce congé d'environ 5 à 10 jours.

D'après Kitir, la période actuelle est trop courte pour faire son deuil. "Beaucoup de gens utilisent leurs jours de congé normaux ou leur mutuelle", déclare-t-elle au journal De Standaard. "Pour beaucoup de personnes endeuillées, le choc ne vient qu'après les funérailles". C'est pourquoi Kitir souhaite que les 5 à 10 jours puissent être pris jusqu'à un après le décès. La réglementation actuelle stipule que le congé de deuil doit être pris entre le jour du décès et celui des funérailles.

Pas nouveau

La proposition n'est pas nouvelle, le CD&V, Groen et le cdH ont déjà proposé la même mesure. "Et nous sommes toujours en faveur d'un prolongement", explique Stefaan Vercamer (CD&V).

En ce moment, le cabinet de la ministre Maggie De Block (Open VLD) fait l'inventaire des différentes propositions en matière de congé. Cet automne, le gouvernement décidera en fonction du budget des mesures à instaurer.

(AVE)

Les députés sp.a David Geerts et Meryame Kitir souhaitent prolonger le congé de deuil existant pour les employés. À l'heure actuelle, ces derniers ont droit à deux ou trois jours (en fonction du degré de parenté avec la personne décédée). Les socialistes proposent de prolonger ce congé d'environ 5 à 10 jours. D'après Kitir, la période actuelle est trop courte pour faire son deuil. "Beaucoup de gens utilisent leurs jours de congé normaux ou leur mutuelle", déclare-t-elle au journal De Standaard. "Pour beaucoup de personnes endeuillées, le choc ne vient qu'après les funérailles". C'est pourquoi Kitir souhaite que les 5 à 10 jours puissent être pris jusqu'à un après le décès. La réglementation actuelle stipule que le congé de deuil doit être pris entre le jour du décès et celui des funérailles. Pas nouveauLa proposition n'est pas nouvelle, le CD&V, Groen et le cdH ont déjà proposé la même mesure. "Et nous sommes toujours en faveur d'un prolongement", explique Stefaan Vercamer (CD&V).En ce moment, le cabinet de la ministre Maggie De Block (Open VLD) fait l'inventaire des différentes propositions en matière de congé. Cet automne, le gouvernement décidera en fonction du budget des mesures à instaurer. (AVE)