L'opération commence jeudi avec Sint-Niklaas, suivie vendredi par Louvain. "Après neuf mois d'immobilisme, les gens en ont assez de la politique. Ca n'avance pas et rien ne se résout. C'est ce qu'ils pensent aujourd'hui et ils ont raison. Il est temps que ce pays avance à nouveau, avec des solutions qui valent pour tout le monde. Et j'expliquerai bien volontiers nos solutions, en face à face. Où peut-on mieux faire cela que sur un marché? " a fait remarquer M. Rousseau.

L'opération commence jeudi avec Sint-Niklaas, suivie vendredi par Louvain. "Après neuf mois d'immobilisme, les gens en ont assez de la politique. Ca n'avance pas et rien ne se résout. C'est ce qu'ils pensent aujourd'hui et ils ont raison. Il est temps que ce pays avance à nouveau, avec des solutions qui valent pour tout le monde. Et j'expliquerai bien volontiers nos solutions, en face à face. Où peut-on mieux faire cela que sur un marché? " a fait remarquer M. Rousseau.