L'objectif est d'offrir aux victimes des attentats un soutien au niveau de l'accompagnement psycho-social notamment pour les services d'accueil des victimes et d'aide aux victimes. Le montant obtenu permettra notamment l'engagement de personnel administratif, d'assistants sociaux et de psychologues. Une autre partie de ce budget sera dédiée au subventionnement de projets particuliers pour soutenir les victimes touchées par ces attentats. "J'ai à coeur de soutenir les associations qui soutiennent les victimes des attentats de Bruxelles afin qu'elles puissent se mobiliser dans la continuité du travail qu'elles réalisent parfois déjà auprès de ces victimes, ainsi que les associations qui développent des projets innovants centrés sur la reconstruction de la victime et/ou de ses proches", souligne Valérie Glatigny. Pour rappel, 1.200 victimes sont concernées par le procès qui devrait se tenir l'année prochaine. (Belga)

L'objectif est d'offrir aux victimes des attentats un soutien au niveau de l'accompagnement psycho-social notamment pour les services d'accueil des victimes et d'aide aux victimes. Le montant obtenu permettra notamment l'engagement de personnel administratif, d'assistants sociaux et de psychologues. Une autre partie de ce budget sera dédiée au subventionnement de projets particuliers pour soutenir les victimes touchées par ces attentats. "J'ai à coeur de soutenir les associations qui soutiennent les victimes des attentats de Bruxelles afin qu'elles puissent se mobiliser dans la continuité du travail qu'elles réalisent parfois déjà auprès de ces victimes, ainsi que les associations qui développent des projets innovants centrés sur la reconstruction de la victime et/ou de ses proches", souligne Valérie Glatigny. Pour rappel, 1.200 victimes sont concernées par le procès qui devrait se tenir l'année prochaine. (Belga)