En l'absence d'avancées suffisantes sur les trois dossiers prioritaires du divorce - les droits des citoyens, la question irlandaise et les engagements financiers -, les 27 autres pays de l'UE avaient refusé lors du dernier sommet l'entame de pourparlers sur la future relation, ardemment attendus par le gouvernement britannique. Les dirigeants européens avaient toutefois donné leur feu vert pour préparer, à 27, les négociations sur un accord commercial qui régirait les relations avec Londres après sa sortie de l'UE, prévue fin mars 2019. (Belga)

En l'absence d'avancées suffisantes sur les trois dossiers prioritaires du divorce - les droits des citoyens, la question irlandaise et les engagements financiers -, les 27 autres pays de l'UE avaient refusé lors du dernier sommet l'entame de pourparlers sur la future relation, ardemment attendus par le gouvernement britannique. Les dirigeants européens avaient toutefois donné leur feu vert pour préparer, à 27, les négociations sur un accord commercial qui régirait les relations avec Londres après sa sortie de l'UE, prévue fin mars 2019. (Belga)