"En Wallonie aussi, il y a une demande pour des nouvelles fraîches, gratuites, à la mesure de cette génération née avec internet", explique Sibylle Greindl, la rédactrice en chef francophone. "Nous comptons atteindre un million de lecteurs fin 2016. Nous leur offrirons ce mix qui a fait le succès de la version néerlandophone: les nouvelles quotidiennes, analysées avec rigueur, et ces listes illustrées qui se répandent à la vitesse de l'éclair sur Facebook". Huit journalistes francophones ont rejoint l'équipe pour alimenter la version en français. Les journalistes des deux langues travailleront ensemble, souligne Sibylle Greindl. Newsmonkey recourt à l'écriture web, au podcast et à la vidéo. Plus de 75% des visiteurs consultent le site depuis les réseaux sociaux. Celui-ci s'adresse avant tout à la jeune génération. (Belga)

"En Wallonie aussi, il y a une demande pour des nouvelles fraîches, gratuites, à la mesure de cette génération née avec internet", explique Sibylle Greindl, la rédactrice en chef francophone. "Nous comptons atteindre un million de lecteurs fin 2016. Nous leur offrirons ce mix qui a fait le succès de la version néerlandophone: les nouvelles quotidiennes, analysées avec rigueur, et ces listes illustrées qui se répandent à la vitesse de l'éclair sur Facebook". Huit journalistes francophones ont rejoint l'équipe pour alimenter la version en français. Les journalistes des deux langues travailleront ensemble, souligne Sibylle Greindl. Newsmonkey recourt à l'écriture web, au podcast et à la vidéo. Plus de 75% des visiteurs consultent le site depuis les réseaux sociaux. Celui-ci s'adresse avant tout à la jeune génération. (Belga)