Le "tracing" est accessible à toute personne ayant perdu contact avec un membre de sa famille à la suite d'un conflit armé, d'une catastrophe naturelle, d'une crise humanitaire ou du fait de la migration. Cependant, la capacité à retrouver une personne recherchée varie grandement. Les chances de voir aboutir les recherches diffèrent en fonction des informations rassemblées, de la situation dans le pays où la personne recherchée pourrait se trouver ou encore des capacités des membres de l'équipe sur place. Actuellement, le "tracing" affiche un taux de réussite de plus ou moins 30%. "Les demandes de recherches ne cessent d'augmenter et ont presque doublé de 2006 à aujourd'hui. Cela s'explique par la hausse des conflits et des catastrophes naturelles, mais aussi par les vicissitudes des trajets migratoires", indique la Croix-Rouge dans un communiqué. (Belga)

Le "tracing" est accessible à toute personne ayant perdu contact avec un membre de sa famille à la suite d'un conflit armé, d'une catastrophe naturelle, d'une crise humanitaire ou du fait de la migration. Cependant, la capacité à retrouver une personne recherchée varie grandement. Les chances de voir aboutir les recherches diffèrent en fonction des informations rassemblées, de la situation dans le pays où la personne recherchée pourrait se trouver ou encore des capacités des membres de l'équipe sur place. Actuellement, le "tracing" affiche un taux de réussite de plus ou moins 30%. "Les demandes de recherches ne cessent d'augmenter et ont presque doublé de 2006 à aujourd'hui. Cela s'explique par la hausse des conflits et des catastrophes naturelles, mais aussi par les vicissitudes des trajets migratoires", indique la Croix-Rouge dans un communiqué. (Belga)