Le locataire de la Maison Blanche avait proposé pour Bruxelles l'homme d'affaires Michael M. Adler, qui n'est donc pas diplomate de carrière, comme "ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des États-Unis d'Amérique auprès du Royaume de Belgique". CEO du groupe Adler, l'une des plus grosses agences immobilières du sud de la Floride, M. Adler est un soutien du camp démocrate. Il a en outre été impliqué localement dans les conseils d'administration d'un hôpital, d'une université ou encore de la Fédération juive du Grand Miami. (Belga)

Le locataire de la Maison Blanche avait proposé pour Bruxelles l'homme d'affaires Michael M. Adler, qui n'est donc pas diplomate de carrière, comme "ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des États-Unis d'Amérique auprès du Royaume de Belgique". CEO du groupe Adler, l'une des plus grosses agences immobilières du sud de la Floride, M. Adler est un soutien du camp démocrate. Il a en outre été impliqué localement dans les conseils d'administration d'un hôpital, d'une université ou encore de la Fédération juive du Grand Miami. (Belga)