Le secteur du camping a ainsi édicté un ensemble de mesures afin d'accueillir au mieux les campeurs. Un protocole a aussi été rédigé par les gestionnaires de logements de vacances et les agences de location. "Tout le secteur attend encore le feu vert des autorités. Tous sont prêts à rouvrir de manière sûre", explique la députée provinciale et présidente de Westtoer, Sabien Lahaye-Battheu. Les acteurs du tourisme souhaitent cependant obtenir des directives claires autour de la sécurité. "Ils se sont préparés en partant des règles de base comme le respect de la distanciation sociale, mais est-ce que cela sera suffisant aux yeux des autorités? Nous voulons absolument éviter que des établissements horeca ou de logement ne puissent pas ouvrir car ils n'ont pas eu assez de temps pour se préparer dans le respect des directives", ajoute la députée. Les experts de Westtoer estiment la perte de chiffre d'affaires pour le secteur au printemps à 750 millions d'euros. (Belga)

Le secteur du camping a ainsi édicté un ensemble de mesures afin d'accueillir au mieux les campeurs. Un protocole a aussi été rédigé par les gestionnaires de logements de vacances et les agences de location. "Tout le secteur attend encore le feu vert des autorités. Tous sont prêts à rouvrir de manière sûre", explique la députée provinciale et présidente de Westtoer, Sabien Lahaye-Battheu. Les acteurs du tourisme souhaitent cependant obtenir des directives claires autour de la sécurité. "Ils se sont préparés en partant des règles de base comme le respect de la distanciation sociale, mais est-ce que cela sera suffisant aux yeux des autorités? Nous voulons absolument éviter que des établissements horeca ou de logement ne puissent pas ouvrir car ils n'ont pas eu assez de temps pour se préparer dans le respect des directives", ajoute la députée. Les experts de Westtoer estiment la perte de chiffre d'affaires pour le secteur au printemps à 750 millions d'euros. (Belga)