Alors que les clubs de fitness ne peuvent, pour l'heure, pas encore rouvrir leurs portes, la possibilité de reprendre des activités sportives en extérieur a suscité la confusion au sein de l'association professionnelle du secteur. L'autorisation de réouverture dont bénéficient les professions de contact depuis lundi a, elle aussi, été vivement critiquée au sein de la Fédération. En effet, alors que de nombreux salons de beauté mettent des appareils de fitness à disposition de leurs clients, Fitness.be ne comprend pas que les entraîneurs sportifs personnels ne puissent pas en faire de même. Le secteur a élaboré un protocole afin de permettre un redémarrage sécurisé des centres de fitness, affirme l'association. Il fait, par ailleurs, appel au soutien financier du gouvernement. Si aujourd'hui, les cours de fitness encadrés sont soumis à un taux de TVA de 21% et les cours non encadrés à un taux de 6%, la Fédération espère voir ce chiffre ramené à zéro, comme c'est le cas pour le secteur sportif, indique Fitness.be. L'association espère que le centres de fitness seront autorisés à rouvrir à partir du 8 juin au plus tard. (Belga)

Alors que les clubs de fitness ne peuvent, pour l'heure, pas encore rouvrir leurs portes, la possibilité de reprendre des activités sportives en extérieur a suscité la confusion au sein de l'association professionnelle du secteur. L'autorisation de réouverture dont bénéficient les professions de contact depuis lundi a, elle aussi, été vivement critiquée au sein de la Fédération. En effet, alors que de nombreux salons de beauté mettent des appareils de fitness à disposition de leurs clients, Fitness.be ne comprend pas que les entraîneurs sportifs personnels ne puissent pas en faire de même. Le secteur a élaboré un protocole afin de permettre un redémarrage sécurisé des centres de fitness, affirme l'association. Il fait, par ailleurs, appel au soutien financier du gouvernement. Si aujourd'hui, les cours de fitness encadrés sont soumis à un taux de TVA de 21% et les cours non encadrés à un taux de 6%, la Fédération espère voir ce chiffre ramené à zéro, comme c'est le cas pour le secteur sportif, indique Fitness.be. L'association espère que le centres de fitness seront autorisés à rouvrir à partir du 8 juin au plus tard. (Belga)