"Il y a un appel très fort" et "j'espère qu'on puisse mobiliser bien plus de ressources pour aider les pays de l'Amazonie", a déclaré M. Guterres à l'issue d'une réunion du G7 consacrée au climat et aux incendies de la forêt tropicale en Amérique du Sud. Il faut, a-t-il ajouté, "une forte volonté collective pour préserver ce patrimoine universel qui est absolument essentiel pour le bien-être de la population mondiale". Le G7 a promis lundi une aide d'urgence de 20 millions de dollars pour envoyer des avions bombardiers d'eau lutter contre les feux, et sur un volet d'aide à moyen terme destiné à la reforestation. M. Guterres a précisé qu'une réunion aurait lieu sur ce sujet au cours de l'Assemblée générale de l'ONU fin septembre. Le patron de l'ONU a, par ailleurs, appelé à "un engagement bien plus fort et ambitieux" des pays riches pour lutter contre "la crise climatique" alors que "les années 2015-19 seront probablement les années les plus chaudes jamais enregistrées". (Belga)