Mercredi soir, il a rencontré le roi Abdallah II et s'est entretenu avec le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi. "Nous avons exprimé notre soutien commun au cessez-le-feu et aux efforts visant à le faire respecter. Les Palestiniens et les Israéliens méritent tous deux de vivre en sécurité et de bénéficier des mêmes mesures de liberté, de prospérité et de démocratie", a tweeté jeudi matin M. Bliken en évoquant sa rencontre avec M. Safadi. Plus tôt mercredi, le diplomate américain a rencontré au Caire le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, dont le pays a joué un rôle central pour faire taire les armes après onze jours de violences meurtrières entre Israël et le Hamas. Au cours de cette tournée qui avait débuté mardi en Israël puis en Cisjordanie occupée, M. Blinken a souligné le souhait américain de "reconstruire" la relation des Etats-Unis avec les Palestiniens, tout en reconnaissant le "droit" d'Israël de se défendre. Le secrétaire d'Etat américain a également renouvelé le soutien de l'administration américaine à "une solution à deux Etats", israélien et palestinien, mise de côté par l'administration de Donald Trump. (Belga)

Mercredi soir, il a rencontré le roi Abdallah II et s'est entretenu avec le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Safadi. "Nous avons exprimé notre soutien commun au cessez-le-feu et aux efforts visant à le faire respecter. Les Palestiniens et les Israéliens méritent tous deux de vivre en sécurité et de bénéficier des mêmes mesures de liberté, de prospérité et de démocratie", a tweeté jeudi matin M. Bliken en évoquant sa rencontre avec M. Safadi. Plus tôt mercredi, le diplomate américain a rencontré au Caire le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, dont le pays a joué un rôle central pour faire taire les armes après onze jours de violences meurtrières entre Israël et le Hamas. Au cours de cette tournée qui avait débuté mardi en Israël puis en Cisjordanie occupée, M. Blinken a souligné le souhait américain de "reconstruire" la relation des Etats-Unis avec les Palestiniens, tout en reconnaissant le "droit" d'Israël de se défendre. Le secrétaire d'Etat américain a également renouvelé le soutien de l'administration américaine à "une solution à deux Etats", israélien et palestinien, mise de côté par l'administration de Donald Trump. (Belga)