Philippe De Backer accompagne un chauffeur de poids lourd toute la journée ce vendredi. Lors de ses discussions avec le secteur, il a surtout entendu des critiques concernant le dumping social et les embouteillages très importants. Le secrétaire d'Etat a d'abord proposé d'augmenter la taxe kilométrique lors des heures de pointe dans les centres-villes mais plaide désormais pour une diminution durant la nuit. Des mesures d'accompagnement sont nécessaires pour mettre ce système en place, comme une plus grande flexibilité sur le marché du travail, ajoute-t-il. "Il est l'heure de passer au travail et à la mobilité du 21e siècle." (Belga)

Philippe De Backer accompagne un chauffeur de poids lourd toute la journée ce vendredi. Lors de ses discussions avec le secteur, il a surtout entendu des critiques concernant le dumping social et les embouteillages très importants. Le secrétaire d'Etat a d'abord proposé d'augmenter la taxe kilométrique lors des heures de pointe dans les centres-villes mais plaide désormais pour une diminution durant la nuit. Des mesures d'accompagnement sont nécessaires pour mettre ce système en place, comme une plus grande flexibilité sur le marché du travail, ajoute-t-il. "Il est l'heure de passer au travail et à la mobilité du 21e siècle." (Belga)