Les phoques qui ont été recueillis l'hiver passé ont repris des forces et sont maintenant prêts à être relâchés. Les quatre phoques gris baptisés Kaya, Luna, Skippy et Kiki, se sont échoués au cours des derniers mois le long de la côte belge et ont été soignés par les équipes du Sea Life de même que les phoques communs Snout et Brandtje. Les six jeunes animaux sont désormais guéris et prêts à retrouver leur élément naturel. D'autres jeunes phoques ont déjà été remis en liberté. Un seul animal qui n'est pas encore suffisamment rétabli restera encore au centre. Le Sea Life de Blankenberg rappelle aux touristes de ne pas s'approcher des phoques échoués et d'avertir le centre ou la police si l'animal ne bouge pas ou présente des blessures. A partir de la mi-juillet, des phoques peuvent à nouveau s'échouer sur les plages. Il s'agit souvent d'animaux blessés ou affamés. (Belga)

Les phoques qui ont été recueillis l'hiver passé ont repris des forces et sont maintenant prêts à être relâchés. Les quatre phoques gris baptisés Kaya, Luna, Skippy et Kiki, se sont échoués au cours des derniers mois le long de la côte belge et ont été soignés par les équipes du Sea Life de même que les phoques communs Snout et Brandtje. Les six jeunes animaux sont désormais guéris et prêts à retrouver leur élément naturel. D'autres jeunes phoques ont déjà été remis en liberté. Un seul animal qui n'est pas encore suffisamment rétabli restera encore au centre. Le Sea Life de Blankenberg rappelle aux touristes de ne pas s'approcher des phoques échoués et d'avertir le centre ou la police si l'animal ne bouge pas ou présente des blessures. A partir de la mi-juillet, des phoques peuvent à nouveau s'échouer sur les plages. Il s'agit souvent d'animaux blessés ou affamés. (Belga)