L'homme avait été interpellé "sur le fondement d'un mandat d'arrêt international émis par les autorités judiciaires turques le 5 novembre 2018 dans le cadre de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi", a précisé Rémy Heitz dans un communiqué. "Les vérifications approfondies relatives à l'identité de cette personne ont permis d'établir que le mandat ne s'appliquait pas à elle" et "il a été remis en liberté", a-t-il ajouté. "C'est une homonymie quasiment parfaite", a expliqué à l'AFP une proche du dossier. (Belga)

L'homme avait été interpellé "sur le fondement d'un mandat d'arrêt international émis par les autorités judiciaires turques le 5 novembre 2018 dans le cadre de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi", a précisé Rémy Heitz dans un communiqué. "Les vérifications approfondies relatives à l'identité de cette personne ont permis d'établir que le mandat ne s'appliquait pas à elle" et "il a été remis en liberté", a-t-il ajouté. "C'est une homonymie quasiment parfaite", a expliqué à l'AFP une proche du dossier. (Belga)