Publié par Albin Michel et bénéficiant d'un tirage de 180.000 exemplaires, le 28e opus de la romancière belge est l'unique roman de la rentrée à figurer dans le très sélectif Top 20 des meilleures ventes de livres. Dans son roman, retenu mardi par le jury du prix Goncourt, Amélie Nothomb se met dans la peau de Jésus juste avant sa crucifixion. Concernant le classement des meilleures ventes dans la seule catégorie roman en grand format, Amélie Nothomb est naturellement en tête (devant le Suédois David Lagercrantz qui signe le sixième opus de la saga Millénium). Yann Moix occupe la 4e place du classement en catégorie roman pour "Orléans" (Grasset). L'animateur controversé a été écarté de la sélection du Goncourt pour "au moins trois raisons", selon le président du jury Bernard Pivot: une deuxième partie du texte moins bonne sur la plan littéraire, la "polémique familiale" sur les accusations de torture, et enfin, la crainte que le jury soit accusé sur les réseaux sociaux "de faire la promotion de l'antisémitisme". (Belga)