"C'est un beau musée", commente-t-on au Palais. "Peut-être que le Roi le visitera plus tard." Le musée a été construit à la fin du 19e siècle en l'honneur et à la gloire de Léopold II. Il a cependant subi une rénovation profonde ces dernières années, dont les transformations seront présentées pour la première fois samedi.

L'AfricaMuseum y revient avec un oeil beaucoup plus critique sur le passé colonial de la Belgique et s'intéresse également au côté sombre de celui-ci. Lors de la réouverture, le Roi aurait pu être confronté aux critiques sur son prédécesseur Léopold II, non seulement dans le musée mais potentiellement aussi lors des discours. Depuis quelques semaines, on savait en outre déjà que le Palais hésitait sur une telle visite du souverain. Le Palais n'était pas joignable lundi soir pour s'exprimer davantage.

"C'est un beau musée", commente-t-on au Palais. "Peut-être que le Roi le visitera plus tard." Le musée a été construit à la fin du 19e siècle en l'honneur et à la gloire de Léopold II. Il a cependant subi une rénovation profonde ces dernières années, dont les transformations seront présentées pour la première fois samedi. L'AfricaMuseum y revient avec un oeil beaucoup plus critique sur le passé colonial de la Belgique et s'intéresse également au côté sombre de celui-ci. Lors de la réouverture, le Roi aurait pu être confronté aux critiques sur son prédécesseur Léopold II, non seulement dans le musée mais potentiellement aussi lors des discours. Depuis quelques semaines, on savait en outre déjà que le Palais hésitait sur une telle visite du souverain. Le Palais n'était pas joignable lundi soir pour s'exprimer davantage.