Cette décision, qui est un coup de tonnerre en Espagne, intervient notamment après des révélations du quotidien britannique The Daily Telegraph indiquant que Felipe VI était également bénéficiaire d'une société offshore à travers laquelle son père avait reçu 100 millions de dollars de la part du roi d'Arabie saoudite. (Belga)

Cette décision, qui est un coup de tonnerre en Espagne, intervient notamment après des révélations du quotidien britannique The Daily Telegraph indiquant que Felipe VI était également bénéficiaire d'une société offshore à travers laquelle son père avait reçu 100 millions de dollars de la part du roi d'Arabie saoudite. (Belga)