L'AWSR conseille d'adapter sa vitesse aux circonstances, de proscrire toute source de distraction au volant ainsi que de relâcher lentement l'accélérateur et de débrayer jusqu'à retrouver de l'adhérence avec la route en cas d'aquaplanage. Les essuie-glaces et un bon éclairage sont également indispensables. "De jour, sous la pluie, on doit allumer ses feux de croisement", rappelle l'agence. Enfin, la distance de freinage augmente en cas de pluie et il faut deux fois plus de temps à un véhicule pour s'arrêter, insiste l'AWSR. Il est aussi important de ne pas rouler avec des pneus trop usés, comme c'est le cas de 15% des Belges. (Belga)

L'AWSR conseille d'adapter sa vitesse aux circonstances, de proscrire toute source de distraction au volant ainsi que de relâcher lentement l'accélérateur et de débrayer jusqu'à retrouver de l'adhérence avec la route en cas d'aquaplanage. Les essuie-glaces et un bon éclairage sont également indispensables. "De jour, sous la pluie, on doit allumer ses feux de croisement", rappelle l'agence. Enfin, la distance de freinage augmente en cas de pluie et il faut deux fois plus de temps à un véhicule pour s'arrêter, insiste l'AWSR. Il est aussi important de ne pas rouler avec des pneus trop usés, comme c'est le cas de 15% des Belges. (Belga)