Seuls 5% des services étaient assurés par le Tec dans la région Eupen et Fagnes, le reste du réseau Liège-Verviers étant paralysé par la grève. Dans le Brabant wallon, 17% des parcours étaient desservis. Le Tec Hainaut estimait que 10% des services seraient assurés à Mons, 15% dans le Borinage et 2% dans le Centre. Les usagers pouvaient s'attendre à un taux de circulation plus important en Hainaut occidental, soit 71%. En province de Namur, un bus sur trois roulait, pour plus de deux tiers dans le Luxembourg belge. Le TEC précisait que les 900 circuits de transport scolaire vers l'enseignement ordinaire et spécialisé étaient tous assurés. (Belga)

Seuls 5% des services étaient assurés par le Tec dans la région Eupen et Fagnes, le reste du réseau Liège-Verviers étant paralysé par la grève. Dans le Brabant wallon, 17% des parcours étaient desservis. Le Tec Hainaut estimait que 10% des services seraient assurés à Mons, 15% dans le Borinage et 2% dans le Centre. Les usagers pouvaient s'attendre à un taux de circulation plus important en Hainaut occidental, soit 71%. En province de Namur, un bus sur trois roulait, pour plus de deux tiers dans le Luxembourg belge. Le TEC précisait que les 900 circuits de transport scolaire vers l'enseignement ordinaire et spécialisé étaient tous assurés. (Belga)