L'incident s'est produit vers 13h30 dans la partie non-nucléaire du réacteur. Il a eu lieu après une "irrégularité" entre la centrale et le réseau haute tension, ce qui a donné lieu à un dégagement de vapeur. Celui-ci a blessé une personne se trouvant dans la salle des machines et travaillant pour un sous-traitant. "Elle a été grièvement blessée mais ses jours ne sont pas en danger", précise une porte-parole de l'énergéticien.

Le réacteur a été automatiquement mis à l'arrêt comme le prévoit la procédure. Selon les premières estimations, le redémarrage devrait intervenir mercredi.

L'incident s'est produit vers 13h30 dans la partie non-nucléaire du réacteur. Il a eu lieu après une "irrégularité" entre la centrale et le réseau haute tension, ce qui a donné lieu à un dégagement de vapeur. Celui-ci a blessé une personne se trouvant dans la salle des machines et travaillant pour un sous-traitant. "Elle a été grièvement blessée mais ses jours ne sont pas en danger", précise une porte-parole de l'énergéticien. Le réacteur a été automatiquement mis à l'arrêt comme le prévoit la procédure. Selon les premières estimations, le redémarrage devrait intervenir mercredi.