Un rassemblement citoyen était organisé ce jeudi devant l'Afsca à Liège. Environ 200 personnes ont répondu à l'appel de 17 organisations pour dire "Ça suffit!". "La polémique suscitée autour du fromage de Herve au lait cru a mis en évidence les failles d'un système de contrôle autoritaire et non adapté aux réalités des productions fermières et artisanales. Ce rassemblement n'est pas une réaction d'émotion à cette situation. Depuis plusieurs années, on constate que de plus en plus de petits producteurs rencontrent des soucis avec l'Afsca", explique Paul Blanjean.

Les manifestants souhaitent une valorisation de la production artisanale. Lors de ce rassemblement, les représentants de trois organisations paysannes et trois organisations citoyennes se sont exprimés afin de défendre les petits producteurs face à l'industrie agroalimentaire. Des représentants des partis politiques Véga, Ecolo et du PTB étaient également présents. Le ministre de l'Environnement, Carlo Di Antonio a également manifesté son soutien aux organisations et aux participants dans un courrier qu'il leur a adressé.

Si l'Afsca n'a pas souhaité intervenir durant ce rassemblement, l'agence a fait savoir dans un communiqué qu'elle reste ouverte au dialogue et qu'une délégation des organisateurs du rassemblement seront reçus à brève échéance par l'administrateur délégué.

Un rassemblement citoyen était organisé ce jeudi devant l'Afsca à Liège. Environ 200 personnes ont répondu à l'appel de 17 organisations pour dire "Ça suffit!". "La polémique suscitée autour du fromage de Herve au lait cru a mis en évidence les failles d'un système de contrôle autoritaire et non adapté aux réalités des productions fermières et artisanales. Ce rassemblement n'est pas une réaction d'émotion à cette situation. Depuis plusieurs années, on constate que de plus en plus de petits producteurs rencontrent des soucis avec l'Afsca", explique Paul Blanjean.Les manifestants souhaitent une valorisation de la production artisanale. Lors de ce rassemblement, les représentants de trois organisations paysannes et trois organisations citoyennes se sont exprimés afin de défendre les petits producteurs face à l'industrie agroalimentaire. Des représentants des partis politiques Véga, Ecolo et du PTB étaient également présents. Le ministre de l'Environnement, Carlo Di Antonio a également manifesté son soutien aux organisations et aux participants dans un courrier qu'il leur a adressé.Si l'Afsca n'a pas souhaité intervenir durant ce rassemblement, l'agence a fait savoir dans un communiqué qu'elle reste ouverte au dialogue et qu'une délégation des organisateurs du rassemblement seront reçus à brève échéance par l'administrateur délégué.