Dans son texte, le rappeur cible notamment la police ("La police avait promis d'arrêter les responsables / ils en étaient incapables / il leur fallait un coupable"), la politique d'intégration ("La Belgique on l'aime / on est fiers comme des patriotes / Mais pour la reconnaissance, ils étaient pas très 'hot' ") et les médias ("Crois pas ce qu'ils te disent au JT de 19 heures"). Son clip est visible sur le lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=b87VSLtJSB0 Benlabel s'est vu remettre une citation à comparaître pour l'audience correctionnelle du 5 janvier 2018. (Belga)

Dans son texte, le rappeur cible notamment la police ("La police avait promis d'arrêter les responsables / ils en étaient incapables / il leur fallait un coupable"), la politique d'intégration ("La Belgique on l'aime / on est fiers comme des patriotes / Mais pour la reconnaissance, ils étaient pas très 'hot' ") et les médias ("Crois pas ce qu'ils te disent au JT de 19 heures"). Son clip est visible sur le lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=b87VSLtJSB0 Benlabel s'est vu remettre une citation à comparaître pour l'audience correctionnelle du 5 janvier 2018. (Belga)