Les températures de l'air au-dessus de l'océan étaient pour la plupart supérieures à la moyenne en août, mais dans l'hémisphère sud, autour de l'Antarctique, de nombreuses régions sont restées plus fraîches que la moyenne. En outre, tout l'été en Europe a été chaud, mais aucun record n'a été battu. Les températures entre juin et août étaient d'environ 0,9 degré au-dessus de la moyenne. Cette température reste nettement inférieure à celle des étés très chauds de 2003, 2010, 2018 et 2019. Un certain nombre de vagues de chaleur ont cependant entraîné des températures quotidiennes bien plus élevées que la moyenne dans certaines régions d'Europe occidentale et centrale. Le nombre de jours où le stress thermique a été classé dans la catégorie "très fort" était équivalent à celui de l'été 2019 et légèrement inférieur à celui de 2003. Ces deux années avaient connu des vagues de chaleur intenses dans la même région. Copernicus est le programme de surveillance de la Terre de l'Union européenne. Il utilise principalement des données satellitaires, mais aussi des mesures effectuées à bord de navires ou d'avions et dans des stations météorologiques du monde entier. (Belga)

Les températures de l'air au-dessus de l'océan étaient pour la plupart supérieures à la moyenne en août, mais dans l'hémisphère sud, autour de l'Antarctique, de nombreuses régions sont restées plus fraîches que la moyenne. En outre, tout l'été en Europe a été chaud, mais aucun record n'a été battu. Les températures entre juin et août étaient d'environ 0,9 degré au-dessus de la moyenne. Cette température reste nettement inférieure à celle des étés très chauds de 2003, 2010, 2018 et 2019. Un certain nombre de vagues de chaleur ont cependant entraîné des températures quotidiennes bien plus élevées que la moyenne dans certaines régions d'Europe occidentale et centrale. Le nombre de jours où le stress thermique a été classé dans la catégorie "très fort" était équivalent à celui de l'été 2019 et légèrement inférieur à celui de 2003. Ces deux années avaient connu des vagues de chaleur intenses dans la même région. Copernicus est le programme de surveillance de la Terre de l'Union européenne. Il utilise principalement des données satellitaires, mais aussi des mesures effectuées à bord de navires ou d'avions et dans des stations météorologiques du monde entier. (Belga)