"C'est absurde de fermer les écoles, les salons de coiffure et les cafés mais de laisser les gens travailler ensemble dans des espaces fermés. Toute la production qui n'est pas absolument nécessaire maintenant doit être mise à l'arrêt. C'est aussi ce que demandent les syndicats en Italie", ajoute M. Mertens. Les communistes demandent aussi qu'un congé maladie exceptionnel soit automatiquement accordé aux parents qui doivent rester à la maison pour garder leurs enfants. Ils réclament en outre un fonds d'urgence pour garantir le revenu des familles ainsi qu'une allocation supplémentaire en cas de maladie ou de chômage technique. Enfin, le PTB veut que les remboursements de prêts hypothécaires auprès des banques soient suspendus durant la crise. (Belga)

"C'est absurde de fermer les écoles, les salons de coiffure et les cafés mais de laisser les gens travailler ensemble dans des espaces fermés. Toute la production qui n'est pas absolument nécessaire maintenant doit être mise à l'arrêt. C'est aussi ce que demandent les syndicats en Italie", ajoute M. Mertens. Les communistes demandent aussi qu'un congé maladie exceptionnel soit automatiquement accordé aux parents qui doivent rester à la maison pour garder leurs enfants. Ils réclament en outre un fonds d'urgence pour garantir le revenu des familles ainsi qu'une allocation supplémentaire en cas de maladie ou de chômage technique. Enfin, le PTB veut que les remboursements de prêts hypothécaires auprès des banques soient suspendus durant la crise. (Belga)