Le débat sur le budget 2022 a débuté mardi à 9h00 à la Chambre. Le PTB (opposition), qui n'a pas encore pris la parole à la tribune, annonce d'ores et déjà par communiqué le dépôt d'un amendement concernant le Fonds Blouses Blanches. En mai dernier, la Chambre a soutenu à l'unanimité la pérennisation de ce fonds, en votant la proposition de loi portée par Marc Goblet (PS). Celui-ci prévoit un montant annuel de 402 millions d'euros. Pour le PTB, il faut aller plus loin. "Nous devons augmenter les salaires dans les hôpitaux de 10% et reconnaître que c'est un métier pénible. Et cela doit se faire maintenant. Ce n'est qu'alors que nous pourrons revaloriser le secteur et attirer le personnel supplémentaire nécessaire", déclare le président du parti, Raoul Hedebouw, cité dans le communiqué. Le PTB annonce par ailleurs un plan "santé" de 1,9 milliard d'euros. À la tribune de la Chambre, le chef de groupe Ecolo Gilles Vanden Burre (majorité) a de son côté rappelé que le gouvernement fédéral avait prévu dans son budget une revalorisation de l'ensemble des soignants à hauteur de 1,2 milliard d'euros par an. "Mais on souhaite faire plus, avec un focus pour la première ligne", a-t-il ajouté. (Belga)

Le débat sur le budget 2022 a débuté mardi à 9h00 à la Chambre. Le PTB (opposition), qui n'a pas encore pris la parole à la tribune, annonce d'ores et déjà par communiqué le dépôt d'un amendement concernant le Fonds Blouses Blanches. En mai dernier, la Chambre a soutenu à l'unanimité la pérennisation de ce fonds, en votant la proposition de loi portée par Marc Goblet (PS). Celui-ci prévoit un montant annuel de 402 millions d'euros. Pour le PTB, il faut aller plus loin. "Nous devons augmenter les salaires dans les hôpitaux de 10% et reconnaître que c'est un métier pénible. Et cela doit se faire maintenant. Ce n'est qu'alors que nous pourrons revaloriser le secteur et attirer le personnel supplémentaire nécessaire", déclare le président du parti, Raoul Hedebouw, cité dans le communiqué. Le PTB annonce par ailleurs un plan "santé" de 1,9 milliard d'euros. À la tribune de la Chambre, le chef de groupe Ecolo Gilles Vanden Burre (majorité) a de son côté rappelé que le gouvernement fédéral avait prévu dans son budget une revalorisation de l'ensemble des soignants à hauteur de 1,2 milliard d'euros par an. "Mais on souhaite faire plus, avec un focus pour la première ligne", a-t-il ajouté. (Belga)