Le PS a communiqué mercredi vingt propositions et priorités qui tendent à l'égalité des genres, à l'avant-veille de la Journée des droits de la femme. Le sp.a s'est exprimé mercredi en faveur d'une modification de la Constitution n'autorisant qu'un maximum de 60% de représentants du même genre au sein d'un gouvernement. Une majorité de partis souhaitent que des articles de la Constitution soient soumis à révision lors de la prochaine législature. L'adoption d'une déclaration de révision de la Constitution clôt traditionnellement la législature mais il n'est pas dit qu'un consensus puisse être atteint cette fois, dans le contexte des affaires courantes. Parmi les autres propositions et priorités socialistes formulées mercredi figurent l'égalité salariale, un congé de paternité obligatoire d'un mois sans perte de revenus (pour diminuer les discriminations liées à la grossesse), la dépénalisation totale de l'IVG, l'individualisation des droits sociaux, une attention spécifique accordée aux familles monoparentales, la gratuité de l'accueil avant et après l'école... et l'intégration de la dimension du genre dans la formation des futurs journalistes. (Belga)

Le PS a communiqué mercredi vingt propositions et priorités qui tendent à l'égalité des genres, à l'avant-veille de la Journée des droits de la femme. Le sp.a s'est exprimé mercredi en faveur d'une modification de la Constitution n'autorisant qu'un maximum de 60% de représentants du même genre au sein d'un gouvernement. Une majorité de partis souhaitent que des articles de la Constitution soient soumis à révision lors de la prochaine législature. L'adoption d'une déclaration de révision de la Constitution clôt traditionnellement la législature mais il n'est pas dit qu'un consensus puisse être atteint cette fois, dans le contexte des affaires courantes. Parmi les autres propositions et priorités socialistes formulées mercredi figurent l'égalité salariale, un congé de paternité obligatoire d'un mois sans perte de revenus (pour diminuer les discriminations liées à la grossesse), la dépénalisation totale de l'IVG, l'individualisation des droits sociaux, une attention spécifique accordée aux familles monoparentales, la gratuité de l'accueil avant et après l'école... et l'intégration de la dimension du genre dans la formation des futurs journalistes. (Belga)