Interrogé dimanche soir par la VRT, le Premier ministre, Charles Michel, n'a pas exclu de reprendre les rênes d'un nouveau gouvernement fédéral dès lors qu'il se concentrerait sur un programme socio-économique. Il attend à ce titre que la N-VA fasse la clarté sur ses ambitions communautaires et institutionnelles.

"Les électeurs ne se sont pas encore prononcés que déjà on nous annonce le résultat des élections. La population demande autre chose qu'un gouvernement MR/N-VA qui a mené une politique anti-sociale pendant 5 ans. Ce dont le pays a besoin, c'est de l'apaisement et d'une relance socio-économique", a souligné M. Laaouej qui a rappelé le sombre bilan dressé par les socialistes après 5 ans de majorité suédoise.