Ces rencontres sont programmées ce jeudi au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et vendredi au Parlement de Wallonie à Namur. Le PS et Ecolo discuteront notamment avec les réseaux de l'enseignement, le Fonds de la Recherche Scientifique (FNRS), l'Association des Journalistes professionnels (AJP), des associations de jeunesse, des ONG comme Greenpeace, le Forem ou encore des acteurs économiques tels que la Sogepa. Les lignes directrice qui seront abordées "ne constituent pas à ce stade un projet d'accord de gouvernement finalisé, mais une ébauche des priorités gouvernementales pour les cinq années à venir", précisent les potentiels partenaires de la majorité "coquelicot". "Les deux formations souhaitent les enrichir des apports de la société civile et des échanges qu'elles pourront nouer avec ses acteurs." Une seconde version de ces lignes directrices sera alors soumise aux députés wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A deux, socialistes et écologistes n'ont pas de majorité, mais l'alliance avec la "société civile" serait une façon de donner une légitimité à un gouvernement minoritaire. (Belga)

Ces rencontres sont programmées ce jeudi au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et vendredi au Parlement de Wallonie à Namur. Le PS et Ecolo discuteront notamment avec les réseaux de l'enseignement, le Fonds de la Recherche Scientifique (FNRS), l'Association des Journalistes professionnels (AJP), des associations de jeunesse, des ONG comme Greenpeace, le Forem ou encore des acteurs économiques tels que la Sogepa. Les lignes directrice qui seront abordées "ne constituent pas à ce stade un projet d'accord de gouvernement finalisé, mais une ébauche des priorités gouvernementales pour les cinq années à venir", précisent les potentiels partenaires de la majorité "coquelicot". "Les deux formations souhaitent les enrichir des apports de la société civile et des échanges qu'elles pourront nouer avec ses acteurs." Une seconde version de ces lignes directrices sera alors soumise aux députés wallons et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A deux, socialistes et écologistes n'ont pas de majorité, mais l'alliance avec la "société civile" serait une façon de donner une légitimité à un gouvernement minoritaire. (Belga)