Les deux quotidiens économiques avaient invité Paul Magnette et Bart De Wever à débattre le 3 avril. RTL et la VRT étaient également en train d'organiser un débat entre Elio Di Rupo et le président de la N-VA tandis que la nouvelle chaîne d'info LN24 souhaitait opposer Theo Francken à un poids lourd du PS. Aucun de ces rendez-vous ne pourra donc avoir lieu, souligne L'Echo. "Aujourd'hui, nous n'avons pas envie de débattre avec la N-VA pour centrer la campagne sur le communautaire et l'institutionnel alors que les enjeux sont tout autres. Nous voulons parler du modèle social et climatique, de notre programme", a expliqué M. Magnette à L'Echo. "C'est un signe de faiblesse", s'est pour sa part étonné M. De Wever. La présidence du PS a encore précisé que ce sont bien les duels qui seront annulés et non les débats avec la N-VA si d'autres partis sont représentés. (Belga)

Les deux quotidiens économiques avaient invité Paul Magnette et Bart De Wever à débattre le 3 avril. RTL et la VRT étaient également en train d'organiser un débat entre Elio Di Rupo et le président de la N-VA tandis que la nouvelle chaîne d'info LN24 souhaitait opposer Theo Francken à un poids lourd du PS. Aucun de ces rendez-vous ne pourra donc avoir lieu, souligne L'Echo. "Aujourd'hui, nous n'avons pas envie de débattre avec la N-VA pour centrer la campagne sur le communautaire et l'institutionnel alors que les enjeux sont tout autres. Nous voulons parler du modèle social et climatique, de notre programme", a expliqué M. Magnette à L'Echo. "C'est un signe de faiblesse", s'est pour sa part étonné M. De Wever. La présidence du PS a encore précisé que ce sont bien les duels qui seront annulés et non les débats avec la N-VA si d'autres partis sont représentés. (Belga)