Egalement recommandé par des élus américains pour recevoir le prix Nobel de la Paix, Ilham Tohti, condamné en 2014 par la justice chinoise à la prison à vie pour séparatisme, est membre de l'ethnie musulmane ouïghoure, majoritaire au Xinjiang, une vaste région du nord-ouest de la Chine. Sa présélection fin août pour recevoir le prix Václav-Havel avait déclenché la colère de Pékin, accusant le Conseil de l'Europe de "soutenir le terrorisme". L'initiative des jeunes pour les droits de l'Homme, créée en 2003, "s'attache à promouvoir la réconciliation en établissant des liens entre les jeunes des Balkans, de différents groupes ethniques, régions et pays" afin d'empêcher "la résurgence du conflit ethnique qui a dévasté la région pendant tant d'années", explique le Conseil de l'Europe. (Belga)