Nasrin Sotoudeh, avocate iranienne, est actuellement détenue à la prison d'Evin à Téhéran. Elle a été condamnée en mars dernier à une peine de 38 ans de prison et à 148 coups de bâton pour s'être notamment illustrée dans la défense des droits des femmes, dont celles qui refusaient de porter le hijab. Elle a aussi assuré la défense de journalistes et de militants politiques. Elle avait déjà reçu en 2012 le Prix Sakharov "pour la liberté de l'esprit" décerné par le Parlement européen, rappelle l'ordre dans un communiqué. Créé en 1984, le "Prix International des droits de l'Homme - Ludovic-Trarieux" est décerné à "un avocat sans distinction de nationalité ou de barreau, qui aura illustré par son ?uvre, son activité ou ses souffrances, la défense du respect des droits de l'Homme, des droits de la défense, la suprématie du droit, la lutte contre les racismes et l'intolérance sous toutes leurs formes", expliquent les organisateurs. Il est décerné par un jury composé de représentants de barreaux européens. (Belga)