Hospitalisé au lendemain du vote le 10 octobre, M. Zeman semblait jusqu'à présent lui préférer l'actuel Premier ministre et milliardaire Andrej Babis, son allié d'alors, dont le mouvement populiste ANO avait obtenu la deuxième position. "Ce ne sera pas un problème parce qu'Andrej Babis, avec qui je viens de parler au téléphone, n'est pas intéressé pour rester Premier ministre", a justifié Milos Zeman sur la radio Frekvence 1. "La raison est simple: personne ne veut négocier avec lui", a ajouté le président âgé de 77 ans, lors de sa première interview publique depuis des mois. L'alliance Ensemble, rassemblant trois partis centristes et de droite, a formé une coalition avec une autre alliance de deux partis dans le but d'obtenir une majorité de 108 sièges sur 200 au parlement. Les cinq partis espèrent signer un accord de coalition lundi, au moment où le nouveau parlement tient sa réunion constituante. Le président Milos Zeman a pu sortir des soins intensifs jeudi, après avoir été hospitalisé à la suite d'"une carence en nutriments", a déclaré l'hôpital universitaire militaire de Prague. Il fait face depuis début septembre à des problèmes de santé, notamment du foie, dus à sa consommation d'alcool selon des médias locaux. "Ça n'allait pas fort quand ils m'ont emmené à l'hôpital", a reconnu Milos Zeman, qui se déplace en fauteuil roulant depuis plusieurs mois en raison de lésions nerveuses au niveau de ses jambes causées par le diabète. La République tchèque, membre de l'UE qui compte 10,7 millions d'habitants, fait face actuellement à un rebond de l'épidémie de Covid-19 ainsi qu'à une forte hausse des prix de l'énergie. (Belga)

Hospitalisé au lendemain du vote le 10 octobre, M. Zeman semblait jusqu'à présent lui préférer l'actuel Premier ministre et milliardaire Andrej Babis, son allié d'alors, dont le mouvement populiste ANO avait obtenu la deuxième position. "Ce ne sera pas un problème parce qu'Andrej Babis, avec qui je viens de parler au téléphone, n'est pas intéressé pour rester Premier ministre", a justifié Milos Zeman sur la radio Frekvence 1. "La raison est simple: personne ne veut négocier avec lui", a ajouté le président âgé de 77 ans, lors de sa première interview publique depuis des mois. L'alliance Ensemble, rassemblant trois partis centristes et de droite, a formé une coalition avec une autre alliance de deux partis dans le but d'obtenir une majorité de 108 sièges sur 200 au parlement. Les cinq partis espèrent signer un accord de coalition lundi, au moment où le nouveau parlement tient sa réunion constituante. Le président Milos Zeman a pu sortir des soins intensifs jeudi, après avoir été hospitalisé à la suite d'"une carence en nutriments", a déclaré l'hôpital universitaire militaire de Prague. Il fait face depuis début septembre à des problèmes de santé, notamment du foie, dus à sa consommation d'alcool selon des médias locaux. "Ça n'allait pas fort quand ils m'ont emmené à l'hôpital", a reconnu Milos Zeman, qui se déplace en fauteuil roulant depuis plusieurs mois en raison de lésions nerveuses au niveau de ses jambes causées par le diabète. La République tchèque, membre de l'UE qui compte 10,7 millions d'habitants, fait face actuellement à un rebond de l'épidémie de Covid-19 ainsi qu'à une forte hausse des prix de l'énergie. (Belga)