"Il s'agit d'un geste d'apaisement souhaité par le président", a expliqué vendredi la présidence française, en précisant que le retrait de la plainte avait été fait "il y a quelques jours". M. Macron avait porté plainte à la mi-août pour "harcèlement et tentative d'atteinte à la vie privée" contre ce photographe alors qu'il était en vacances avec son épouse Brigitte à Marseille. La présidence avait alors expliqué que le photographe se serait introduit dans la propriété privée occupée par le couple Macron et aurait suivi ce dernier à plusieurs reprises à moto malgré plusieurs avertissements des services de sécurité. Cette version avait été contestée par le photographe. (Belga)

"Il s'agit d'un geste d'apaisement souhaité par le président", a expliqué vendredi la présidence française, en précisant que le retrait de la plainte avait été fait "il y a quelques jours". M. Macron avait porté plainte à la mi-août pour "harcèlement et tentative d'atteinte à la vie privée" contre ce photographe alors qu'il était en vacances avec son épouse Brigitte à Marseille. La présidence avait alors expliqué que le photographe se serait introduit dans la propriété privée occupée par le couple Macron et aurait suivi ce dernier à plusieurs reprises à moto malgré plusieurs avertissements des services de sécurité. Cette version avait été contestée par le photographe. (Belga)