Le bourgmestre de Vilvorde, Hans Bonte, et l'ancien président du parti, Bruno Tobback, ont émis ces derniers jours de vives critiques envers John Crombez.

Ce dernier a dès lors décidé de remettre son mandat en jeu, proposant que le bureau de parti y réfléchisse. Il a toutefois été demandé à l'actuel président de rester en poste jusqu'à ce qu'un nouveau candidat soit choisi.

Dans les rangs des socialistes flamands, il se murmure que les critiques émises visaient à faire renoncer John Crombez à un second mandat. On ne sait cependant pas encore si l'Ostendais se portera candidat à sa propre succession.