"Les règles de sécurité ne sont agréables pour personne, mais nécessaires pour sortir cette crise sanitaire. Pour ceux qui ne l'ont pas compris, les contrôles de police sont inévitables", résume M. Rousseau. Il appelle à se plier aux mesures, "par respect pour le personnel soignant, pour ceux qui font tout pour permettre au pays de continuer à tourner et pour ceux qui font l'effort de rester confinés". La police mérite elle que sa "patience" et son "dévouement" soient respectés, indique le président du sp.a, dont un membre du parti - le secrétaire d'État bruxellois Pascal Smet - a remis en cause l'action des policiers lors de la course-poursuite qui a mené au décès d'un jeune homme à Anderlecht et à des émeutes lors du week-end. (Belga)

"Les règles de sécurité ne sont agréables pour personne, mais nécessaires pour sortir cette crise sanitaire. Pour ceux qui ne l'ont pas compris, les contrôles de police sont inévitables", résume M. Rousseau. Il appelle à se plier aux mesures, "par respect pour le personnel soignant, pour ceux qui font tout pour permettre au pays de continuer à tourner et pour ceux qui font l'effort de rester confinés". La police mérite elle que sa "patience" et son "dévouement" soient respectés, indique le président du sp.a, dont un membre du parti - le secrétaire d'État bruxellois Pascal Smet - a remis en cause l'action des policiers lors de la course-poursuite qui a mené au décès d'un jeune homme à Anderlecht et à des émeutes lors du week-end. (Belga)