"Le personnel soignant doit être respecté, sa colère aussi. Profond respect pour le travail effectué. Il ne sera pas oublié au lendemain de la crise. Nous sommes fiers de vous. Du dialogue débouchera des réformes", a tweeté M. Bouchez dimanche soir. Il a validé dans la foulée le commentaire d'un internaute qui demandait s'il fallait y voir un recadrage de la ministre Marie-Christine Marghem. Cette dernière avait critiqué l'action d'une partie du personnel soignant du CHU Saint-Pierre qui avait accueilli samedi, dos tourné, la Première ministre Sophie Wilmès venue y rendre visite. Mme Marghem avait qualifié cette protestation de ridicule et politisée et les participants d'"enfants qui n'ont pas eu ce qu'ils voulaient". (Belga)

"Le personnel soignant doit être respecté, sa colère aussi. Profond respect pour le travail effectué. Il ne sera pas oublié au lendemain de la crise. Nous sommes fiers de vous. Du dialogue débouchera des réformes", a tweeté M. Bouchez dimanche soir. Il a validé dans la foulée le commentaire d'un internaute qui demandait s'il fallait y voir un recadrage de la ministre Marie-Christine Marghem. Cette dernière avait critiqué l'action d'une partie du personnel soignant du CHU Saint-Pierre qui avait accueilli samedi, dos tourné, la Première ministre Sophie Wilmès venue y rendre visite. Mme Marghem avait qualifié cette protestation de ridicule et politisée et les participants d'"enfants qui n'ont pas eu ce qu'ils voulaient". (Belga)