Juan Manuel Santos a demandé pardon pour l'incapacité des services de sécurité d'empêcher ce massacre. Le gouvernement Santos négocie depuis 2012 à Cuba un accord de paix avec les FARC qui doit mettre fin à un conflit ravageant le pays depuis plus d'un demi-siècle et ayant fait plus de 220.000 victimes. (Belga)

Juan Manuel Santos a demandé pardon pour l'incapacité des services de sécurité d'empêcher ce massacre. Le gouvernement Santos négocie depuis 2012 à Cuba un accord de paix avec les FARC qui doit mettre fin à un conflit ravageant le pays depuis plus d'un demi-siècle et ayant fait plus de 220.000 victimes. (Belga)