Ecolo continue sa progression en vue des élections à la Chambre, avec 19,9%, à Bruxelles, et même 22,6% avec Groen qui figurera sur une même liste. Les écologistes devancent le PS stable, à 15,9%, par rapport à un précédent sondage, et le MR en recul, à 15,3%. DéFI recueille 12,5% des intentions de vote, loin devant le PTB, à 7,5%. Le cdH est classé en-dessous des 5% (4,3%). Dans ce sondage, réalisé du 5 au 11 février, alors que la thématique climatique s'est imposée dans la rue et au parlement, Ecolo est également le parti qui progresse le plus en Wallonie, restant, avec 16,8%, derrière le PS (24,3%) et le MR (19,4%), stables par rapport aux précédentes enquêtes. Le PTB (10,7%) tutoie le cdH (10,8%) qui ne peut (pas encore) jouir favorablement de l'arrivée de Maxime Prevot à la présidence du parti. En Flandre, Groen (15,6%) ravit, de peu, la deuxième place au CD&V (15%), stabilisé, malgré la démission de sa ministre du Climat Joke Schauvliege. Le paysage flamand reste dominé par la N-VA, cependant en recul (27,4%). En bas du podium, l'Open Vld (12,7%), le Vlaams Belang (11,1%) et le sp.a (11%) sont dans un mouchoir de poche. Le PTB échoue juste en-deça du seuil de 5% (4,9%). Le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette, porte-parole de la campagne socialiste, reste la personnalité préférée des Wallons. Il devance désormais Olivier Maingain qui, bien que ne se présentant pas au scrutin, ravit la deuxième place à Elio Di Rupo. Olivier Maingain reste la personnalité préférée des Bruxellois, devant Paul Magnette et le Premier ministre Charles Michel. En Flandre, le président de la N-VA Bart De Wever reprend la tête du classement, au détriment de Theo Francken. Charles Michel reste troisième. La marge d'erreur est de 3,1% en Wallonie et en Flandre, et de 4,1% à Bruxelles. (Belga)