Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) a quant à lui indiqué mercredi devant le parlement flamand qu'il était également favorable à une interdiction des voyages non essentiels. La veille, le ministre flamand du Bien-être, Wouter Beke (CD&V) s'était déjà prononcé en faveur de ce point de vue. Selon Jan Jambon, le gouvernement flamand préparera le comité de concertation vendredi matin. "Si le ministre Beke et moi-même partageons cet avis, nous ferons en sorte que le gouvernement adopte cette position", a-t-il dit, en réponse à une question de Hannes Anaf (sp.a). (Belga)

Le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) a quant à lui indiqué mercredi devant le parlement flamand qu'il était également favorable à une interdiction des voyages non essentiels. La veille, le ministre flamand du Bien-être, Wouter Beke (CD&V) s'était déjà prononcé en faveur de ce point de vue. Selon Jan Jambon, le gouvernement flamand préparera le comité de concertation vendredi matin. "Si le ministre Beke et moi-même partageons cet avis, nous ferons en sorte que le gouvernement adopte cette position", a-t-il dit, en réponse à une question de Hannes Anaf (sp.a). (Belga)