"Je me rends au Palais de Baabda pour présenter la démission du gouvernement au président de la République", a déclaré M. Hariri lors d'une brève allocution télévisée, accueillie par les vivats de la foule qui l'écoutait en direct sur les lieux de rassemblement. La semaine dernière, le Premier ministre avait présenté un plan prévoyant entre autres des économies budgétaires, une lutte accrue contre la corruption et un programme de privatisations, sans répondre pour autant à la demande de la rue d'un changement complet de la classe politique. Malgré ces réformes économiques d'urgence, le mouvement de contestation avait continué à grandir du nord au sud du pays, provoquant sa quasi-paralysie. (Belga)