"Je rends hommage au Premier ministre Hamed Bakayoko, mon fils et proche collaborateur, trop tôt arraché à notre affection", a déclaré le président Ouattara dans ce communiqué lu à la télévision publique RTI. "C'est triste, on vient d'apprendre le décès de 'Hambak'", surnom donné à M. Bakayoko, avait auparavant déclaré à l'AFP un membre de l'entourage du Premier ministre décédé. M. Bakayoko, qui était également ministre de la Défense, avait été évacué en France par avion spécial pour "raisons de santé", avant d'être transféré dans un hôpital en Allemagne le week-end dernier. Lundi, le secrétaire général de la présidence ivoirienne, Patrick Achi, a été nommé par décret Premier ministre par intérim pour le suppléer. Téné Birahima Ouattara, ministre des Affaires présidentielles et frère cadet du président Alassane Ouattara, a quant à lui été nommé ministre de la Défense par intérim. Hamed Bakayoko qui avait eu 56 ans lundi, avait succédé en juillet 2020 au poste de Premier ministre à Amadou Gon Coulibaly, décédé quelques jours après son retour d'une hospitalisation et d'une convalescence de deux mois en France pour des problèmes cardiaques. (Belga)

"Je rends hommage au Premier ministre Hamed Bakayoko, mon fils et proche collaborateur, trop tôt arraché à notre affection", a déclaré le président Ouattara dans ce communiqué lu à la télévision publique RTI. "C'est triste, on vient d'apprendre le décès de 'Hambak'", surnom donné à M. Bakayoko, avait auparavant déclaré à l'AFP un membre de l'entourage du Premier ministre décédé. M. Bakayoko, qui était également ministre de la Défense, avait été évacué en France par avion spécial pour "raisons de santé", avant d'être transféré dans un hôpital en Allemagne le week-end dernier. Lundi, le secrétaire général de la présidence ivoirienne, Patrick Achi, a été nommé par décret Premier ministre par intérim pour le suppléer. Téné Birahima Ouattara, ministre des Affaires présidentielles et frère cadet du président Alassane Ouattara, a quant à lui été nommé ministre de la Défense par intérim. Hamed Bakayoko qui avait eu 56 ans lundi, avait succédé en juillet 2020 au poste de Premier ministre à Amadou Gon Coulibaly, décédé quelques jours après son retour d'une hospitalisation et d'une convalescence de deux mois en France pour des problèmes cardiaques. (Belga)