Le premier ministre a mis deux points sur la table: le pacte d'investissement et la mobilité. D'autres dossiers qui fâchent certaines des entités devraient également être abordés dont l'exonération fiscale et sociale des premiers 500 euros de revenus dans le travail associatif, mesure de la loi de relance qui pourrait faire l'objet d'un conflit d'intérêt. Un tel blocage retarderait l'entrée en vigueur de la réforme de l'impôt des sociétés. (Belga)

Le premier ministre a mis deux points sur la table: le pacte d'investissement et la mobilité. D'autres dossiers qui fâchent certaines des entités devraient également être abordés dont l'exonération fiscale et sociale des premiers 500 euros de revenus dans le travail associatif, mesure de la loi de relance qui pourrait faire l'objet d'un conflit d'intérêt. Un tel blocage retarderait l'entrée en vigueur de la réforme de l'impôt des sociétés. (Belga)