Boudewijn Seapark a été désigné la semaine passée pour accueillir des marsouins échoués. Auparavant, ces mammifères marins étaient emmenés vers des centres d'accueil spécialisés aux Pays-Bas, mais à cause de la distance, les animaux ne survivaient pas souvent au trajet. Quelques jours après sa désignation, le parc a accueilli un animal très affaibli, qui s'était échoué à Bredene (Flandre occidentale). "Nous l'avons immédiatement accueilli et soigné. Nos vétérinaires l'ont stabilisé et ont décidé qu'il était prêt pour le transport vers un centre spécialisé aux Pays-Bas", explique Geertrui Quaghebeur, porte-parole de Boudewijn Seapark. L'animal se présentait bien après son arrivée et arrivait même à nager de manière autonome mais jeudi soir, le marsouin a soudainement commencé à cracher du sang et a rapidement succombé. (Belga)

Boudewijn Seapark a été désigné la semaine passée pour accueillir des marsouins échoués. Auparavant, ces mammifères marins étaient emmenés vers des centres d'accueil spécialisés aux Pays-Bas, mais à cause de la distance, les animaux ne survivaient pas souvent au trajet. Quelques jours après sa désignation, le parc a accueilli un animal très affaibli, qui s'était échoué à Bredene (Flandre occidentale). "Nous l'avons immédiatement accueilli et soigné. Nos vétérinaires l'ont stabilisé et ont décidé qu'il était prêt pour le transport vers un centre spécialisé aux Pays-Bas", explique Geertrui Quaghebeur, porte-parole de Boudewijn Seapark. L'animal se présentait bien après son arrivée et arrivait même à nager de manière autonome mais jeudi soir, le marsouin a soudainement commencé à cracher du sang et a rapidement succombé. (Belga)