La principale revendication des syndicats de la police concernait "un manque criant d'effectif, des techniciennes de surface mais aussi des membres ouvriers, sans aucune perspective à court ou moyen terme" mais les discussions ont débouché sur un déblocage de la situation. "Lors des négociations menées fin octobre, une solution a été mise sur la table et elle rencontre les demandes formulées par les organisations syndicales", a expliqué Eddy Quaino. "L'autorité a défini un budget qui permettra de recruter sans délai des techniciennes de surface supplémentaires pour assumer toutes les tâches d'entretien des infrastructures." Autorités et syndicats ont également trouvé un terrain d'entente à propos des autres missions d'entretien (véhicules, motos, peinture, chauffage,...) liées à la police de Liège. (Belga)

La principale revendication des syndicats de la police concernait "un manque criant d'effectif, des techniciennes de surface mais aussi des membres ouvriers, sans aucune perspective à court ou moyen terme" mais les discussions ont débouché sur un déblocage de la situation. "Lors des négociations menées fin octobre, une solution a été mise sur la table et elle rencontre les demandes formulées par les organisations syndicales", a expliqué Eddy Quaino. "L'autorité a défini un budget qui permettra de recruter sans délai des techniciennes de surface supplémentaires pour assumer toutes les tâches d'entretien des infrastructures." Autorités et syndicats ont également trouvé un terrain d'entente à propos des autres missions d'entretien (véhicules, motos, peinture, chauffage,...) liées à la police de Liège. (Belga)