Une majorité s'est dégagée pour rejeter le rapport de la commission des dépenses électorales qui, en sa séance du 26 mars, avait décidé de ne pas accorder de dotation au PTB, ni au PP. Puisque les recommandations étaient rejetée, la Chambre s'est prononcée sur deux motions, l'une en faveur du PTB, qui a recueilli une majorité, et l'autre en faveur du PP, qui a été rejetée. Le Parti Populaire ne comprend pas cette différence de traitement. "La question se pose de savoir si nous vivons dans un Etat de droit ou dans une république bananière", a-t-il souligné dans un communiqué. Quelque 40.000 euros sont en jeu. (Belga)

Une majorité s'est dégagée pour rejeter le rapport de la commission des dépenses électorales qui, en sa séance du 26 mars, avait décidé de ne pas accorder de dotation au PTB, ni au PP. Puisque les recommandations étaient rejetée, la Chambre s'est prononcée sur deux motions, l'une en faveur du PTB, qui a recueilli une majorité, et l'autre en faveur du PP, qui a été rejetée. Le Parti Populaire ne comprend pas cette différence de traitement. "La question se pose de savoir si nous vivons dans un Etat de droit ou dans une république bananière", a-t-il souligné dans un communiqué. Quelque 40.000 euros sont en jeu. (Belga)