Mentionnant la durée plus courte de la période d'incubation du variant Omicron, qui constitue désormais 75% des nouveaux cas au Portugal, la Direction générale de la santé a ainsi emboîté le pas à d'autres pays qui ont déjà décidé de réduire cette quarantaine, comme l'Espagne voisine et les Etats-Unis. Le Portugal, qui a une des populations les plus vaccinées du monde (89,4%), a néanmoins enregistré jeudi un nouveau record de contaminations quotidiennes, avec 28.659 cas supplémentaires en 24 heures. Le nombre des personnes hospitalisées a dépassé le millier pour la première fois depuis l'hiver dernier, quand ce pays avait été submergé par la vague liée au variant Alpha, mais reste bien en-deçà du pic de plus de 6.800 malades atteint à l'époque. Par ailleurs, le nombre des morts en 24 heures et le taux d'occupation des unités de soins intensifs sont relativement stables depuis au moins une quinzaine de jours. (Belga)

Mentionnant la durée plus courte de la période d'incubation du variant Omicron, qui constitue désormais 75% des nouveaux cas au Portugal, la Direction générale de la santé a ainsi emboîté le pas à d'autres pays qui ont déjà décidé de réduire cette quarantaine, comme l'Espagne voisine et les Etats-Unis. Le Portugal, qui a une des populations les plus vaccinées du monde (89,4%), a néanmoins enregistré jeudi un nouveau record de contaminations quotidiennes, avec 28.659 cas supplémentaires en 24 heures. Le nombre des personnes hospitalisées a dépassé le millier pour la première fois depuis l'hiver dernier, quand ce pays avait été submergé par la vague liée au variant Alpha, mais reste bien en-deçà du pic de plus de 6.800 malades atteint à l'époque. Par ailleurs, le nombre des morts en 24 heures et le taux d'occupation des unités de soins intensifs sont relativement stables depuis au moins une quinzaine de jours. (Belga)