Ailleurs sur le territoire communal, le port du masque ne sera pas obligatoire mais les citoyens circulant dans l'espace public devront être en possession de cette protection individuelle, pour y avoir recours lorsque la distanciation sociale ne pourra pas être respectée. Des contrôles sont annoncés.

Wavre avait annoncé ce mardi l'obligation du port du masque dans son centre-ville et Braine-l'Alleud, la ville la plus peuplée du Brabant wallon (environ 40.000 habitants) est sur la même longueur d'onde. Vu l'évolution de la situation sanitaire, le bourgmestre Vincent Scourneau annonce une ordonnance qui imposera cette obligation à partir du 1er août, qui est aussi le jour du début des soldes.

Des autocollants ont été commandés et seront apposés sur les trottoirs des rues concernées à Braine-l'Alleud. En gros, la zone s'étend du plateau de la gare à la place du Môle, en passant par les avenues Léon Jourez et Jules Hans, et elle inclut le parc du Centre. La zone de police brainoise aura des instructions pour contrôler le respect des nouvelles règles de manière particulièrement stricte.

Ailleurs sur le territoire communal, le port du masque n'est pas imposé mais à partir du 1er août, les citoyens devront être en possession d'un masque pour pouvoir le mettre s'ils sont dans l'impossibilité de respecter les règles de distanciation sociale. "C'est assez logique: on ne peut pas traiter de manière égale le plateau de la gare en plein centre-ville, où 8.000 personnes passent chaque jour pour prendre le train, et des rues périphériques dans lesquelles on pourrait se promener sans pratiquement croiser quelqu'un", indique le bourgmestre Vincent Scourneau.

Ailleurs sur le territoire communal, le port du masque ne sera pas obligatoire mais les citoyens circulant dans l'espace public devront être en possession de cette protection individuelle, pour y avoir recours lorsque la distanciation sociale ne pourra pas être respectée. Des contrôles sont annoncés.Wavre avait annoncé ce mardi l'obligation du port du masque dans son centre-ville et Braine-l'Alleud, la ville la plus peuplée du Brabant wallon (environ 40.000 habitants) est sur la même longueur d'onde. Vu l'évolution de la situation sanitaire, le bourgmestre Vincent Scourneau annonce une ordonnance qui imposera cette obligation à partir du 1er août, qui est aussi le jour du début des soldes. Des autocollants ont été commandés et seront apposés sur les trottoirs des rues concernées à Braine-l'Alleud. En gros, la zone s'étend du plateau de la gare à la place du Môle, en passant par les avenues Léon Jourez et Jules Hans, et elle inclut le parc du Centre. La zone de police brainoise aura des instructions pour contrôler le respect des nouvelles règles de manière particulièrement stricte. Ailleurs sur le territoire communal, le port du masque n'est pas imposé mais à partir du 1er août, les citoyens devront être en possession d'un masque pour pouvoir le mettre s'ils sont dans l'impossibilité de respecter les règles de distanciation sociale. "C'est assez logique: on ne peut pas traiter de manière égale le plateau de la gare en plein centre-ville, où 8.000 personnes passent chaque jour pour prendre le train, et des rues périphériques dans lesquelles on pourrait se promener sans pratiquement croiser quelqu'un", indique le bourgmestre Vincent Scourneau.