Jusqu'à présent, le masque est obligatoire dans toute l'Espagne lorsqu'une distance minimale de 1,5 mètre entre les personnes ne peut pas être respectée, ainsi que dans les transports publics. La mesure prise par le gouvernement catalan fait suite à un rebond de l'épidémie à Lérida, une ville située à 150 km à l'ouest de Barcelone, où plus de 1.000 contaminations ont été détectées depuis début juin. Une zone de 200.000 riverains autour de la municipalité a été placée en isolement samedi afin de ralentir la propagation du virus. Pour la porte-parole du gouvernement Meritxell Budó, porter un masque en toutes circonstances est vital pour éviter l'apparition de nouveaux cas et contrer un relâchement des citoyens, a-t-elle affirmé sur la radio Cadena SER. L'obligation de porter un masque en toutes circonstances est également étudié au Pays Basque, a confirmé le chef du gouvernement de la communauté autonome, Iñigo Urkullu, à la chaîne espagnole. (Belga)

Jusqu'à présent, le masque est obligatoire dans toute l'Espagne lorsqu'une distance minimale de 1,5 mètre entre les personnes ne peut pas être respectée, ainsi que dans les transports publics. La mesure prise par le gouvernement catalan fait suite à un rebond de l'épidémie à Lérida, une ville située à 150 km à l'ouest de Barcelone, où plus de 1.000 contaminations ont été détectées depuis début juin. Une zone de 200.000 riverains autour de la municipalité a été placée en isolement samedi afin de ralentir la propagation du virus. Pour la porte-parole du gouvernement Meritxell Budó, porter un masque en toutes circonstances est vital pour éviter l'apparition de nouveaux cas et contrer un relâchement des citoyens, a-t-elle affirmé sur la radio Cadena SER. L'obligation de porter un masque en toutes circonstances est également étudié au Pays Basque, a confirmé le chef du gouvernement de la communauté autonome, Iñigo Urkullu, à la chaîne espagnole. (Belga)